UNESCO PARIS

Journée mondiale de la philosophie

JPEG - 99.8 ko
JPEG - 97.9 ko

"Souffrances, révoltes, guerres, nous consommons chaque jour des quantités de peur et d’angoisse incroyable. L’affolement se rajoute à l’inquiétude, tout se décide dans la précipitation, le calcul, l’intérêt particulier.
La sécurité est devenue un produit de consommation courante, les anti-dépresseurs, les drogues de toutes sortes accompagne nos vies.
Comment peindre encore face au chaos du monde ?
Je ne peux me résoudre à abandonner la peinture. Alors je peins les êtres dans un monde soudain arrêté, là où le silence se fait, où le temps retrouve sa raison d’être, non pas d’être un horaire, mais d’être le mouvement, celui de la vie qui prend le temps et l’accepte pour se poser, s’interroger, se regarder et se comprendre ; le temps de grandir."

Haut de page
Tout droit réservé Philippe Maurice peintre | Espace privé | Logiciel SPIP