expositions

  • ESPACE ROSA TURETSKY

    GENEVE ART CONTEMPORAIN 2017

    A partir du 11 novembre 2017

    du 11 novembre au 3 décembre 2017, 10 rue des vieux grenadiers, Genève


    Lorsque je commence une peinture, la seule chose qui m’importe
    c’est de ne pas savoir ce qu’elle va devenir. ll m’est essentiel d’être à l’écoute de la matière et d’entretenir avec elle une conversation. C’est cet échange et ce voyage de la toile vierge à l’oeuvre aboutie qui me transportent dans des mondes que mes yeux seuls, n’auraient pu entrevoir

  • Philippe Maurice agence les couleurs comme,...

    A partir du 3 septembre 2015

    Philippe Maurice agence les couleurs comme, au début de tout, les forces démentielles du Big Bang agencèrent les particules, organisant ainsi l’espace et le temps.
    L’Homme, dans la peinture de cet artiste hors normes, est une fenêtre sur l’univers, et son corps un éclat du cosmos.
    L’artiste, en médium astronome et philosophe, rend visible cette immuable vérité : nous sommes étincelles de l’infinité, nous contenons des parcelles d’énergie primordiale. A ce titre, la série « A corps ouvert », tendant parfois à l’expressionnisme, d’autres fois au réalisme fantastique, ou au surréalisme, fonctionne comme une suite de regards métaphysiques sur la place de l’univers dans l’Homme (et non pas l’inverse, à moins que la réciproque soit intrinsèquement liée).
    C’est une peinture étonnante et atypique, où l’œil du connaisseur trouvera certainement des parentés ou des proximités avec des contemporains plus en vue (notamment dans ses travaux les plus récents, entre néo-expressionnisme et défiguration).
    Mais peu importe. Philippe Maurice poursuit son œuvre, inlassablement, cherche sa compréhension du monde, explorant tous les possibles de son mode d’expression.
    La série « Contemplation », volontiers plus abstraite et lyrique, propose des paysages mentaux, des représentations possibles d’un monde premier, saisi en pleine gestation, en pleine naissance. Un monde foisonnant de formes, de couleurs, de matières, où la vie, contenue en germe au sein des quatre éléments entremêlés dans une éclatante alchimie, ne demande qu’à jaillir au coup de tous ces élans, de cette dynamique essentielle.
    Il y a une force romantique indomptable ici : les « orages désirés », le chaos des émotions se manifestent dans une plénitude de vagues, souffles sauvages et assauts multicolores.
    Artiste talentueux, multi-facettes, insaisissable, étouffant probablement dans l’univers-carcan des classifications, Philippe Maurice donne à contempler sa propre vision du monde, et cette restitution est impressionnante. L’homme sait l’univers, l’artiste le sent. Son travail érige la peinture au rang d’art humaniste cosmologique. Et c’est assez rare pour être signalé.

    Jean-Henri Maisonneuve
    Brigade Contemporaine

  • Expo

    A partir du 6 août 2014

    "Les Rencontres 21eme à Douarnenez, du 14 août au 3 septembre.
    Sur la base des recherches réalisées pour la série contemplation je poursuis dans une interrogation de la matière, de la lumière et de la couleur. A voir dans la série contemplation : explosion".

    L’oeuvre de Philippe Maurice nous raconte une histoire, celle d’une promenade à travers les espaces, les êtres et le temps.
    Les deux séries à corps ouvert [figurative et centrée sur l’humain] et contemplation [figurative mais aussi abstraite et parcourant des étendues d’espaces] sont les symboles de ce voyage que constitue son aventure picturale.
    Patiemment il a multiplié les expérimentations le conduisant à diverses recherches notamment sur l’épaisseur de la matière, la lumière, la couleur. Il est difficile d’enfermer cette peinture dans un genre précis car elle peut être expressionniste, lyrique, réaliste ou abstraite, mais c’est dans cette variation que réside sa force et sa richesse.
    Natasha Caillot

  • Parvis de la Défense PARIS

    Notre Dame de Pentecôte

    Du 18 novembre 2009 au 15 décembre 2009

    Exposition Conscience

    "L’art n’a plus aujourd’hui obligation de religion, mais il a encore la liberté du sacré. Je ne parle bien sûr pas de la sacralisation de l’objet, mais de la capacité de celui-ci à transporter le spectateur dans un monde de conscience. Un siècle de déchirement et de guerres a détruit la confiance que "l’homme moderne et occidental" avait dans la technologie à la fin du XIXème siècle. Que reste t’il aujourd’hui, quel avenir sommes nous en train de nous construire ?"

  • Bretagne terre des Arts

    Salon d’Art contemporain Lorient 2009

    Du 1er août 2009 au 30 août 2009

    Philippe Maurice expose l’une de ses œuvres à l’occasion du nouveau salon d’Art contemporain de Lorient.

    Pour la deuxième année consécutive Philippe Maurice participe au salon d’art contemporain de Lorient au travers d’une œuvre réalisée dans la série contemplation.

0 | 5 | 10

Haut de page
Tout droit réservé Philippe Maurice peintre | Espace privé | Logiciel SPIP